États-Unis La victoire de Biden validée par le Congrès,

Après une suspension de plusieurs heures due à l’invasion du Capitole, les élus ont certifié en pleine nuit les votes des grands électeurs. Sans reconnaître sa défaite, Donald Trump a promis une «transition ordonnée».Ils ont voulu envoyer, au plus vite, un symbole de continuité démocratique. Après un après-midi de chaos inédit au Congrès, et plus de six heures d’interruption due à l’intrusion violente de partisans de Trump au Capitole, à Washington, les élus des deux chambres ont repris mercredi soir leur séance de certification du vote du collège électoral, pour entériner définitivement la victoire du démocrate Joe Biden à la présidentielle. A 3h33 du matin heure locale (9h33 à Paris), la barre des 270 grands électeurs en faveur du démocrate a été officiellement franchie après la validation des résultats du Vermont. Peu après, la session conjointe du Congrès, ultime étape du complexe processus électoral prévu par la Constitution américaine, a pris fin. Epilogue d’une journée inimaginable qui a secoué la capitale fédérale américaine, sans pour autant parvenir à faire dérailler le processus.Quelques minutes plus tard, Donald Trump, suspendu temporairement par Twitter et Facebook, a publié un bref communiqué dans lequel il semble admettre, pour la première fois, que son mandat touche à sa fin. «Même si je suis en complet désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me soutiennent, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier», écrit le président sortant. «Cela représente la fin de l’un des meilleurs premiers mandats présidentiels et ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique», ajoute-t-il.

Avec Afp et Libération (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :