Malversation à DDD : Me Moussa Diop démonte les accusations du nouveau Dg

L’ancien Directeur de la société Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop avait promis de faire un grand déballage sur le nouveau Directeur de la société Oumar Boun Kahtab Sylla. C’est chose faite. En conférence de presse, ce matin, Me Moussa Diop a apporté la réplique à son successeur en balançant d’un revers de mains toutes les accusations portées à son encontre par le nouveau Dg de la société Ddd. 

Accusé d’avoir créé des emplois fictifs à la société Dakar Dem Dikk (Ddd), Me Moussa Diop rétorque et précise qu’à Dakar Dem Dikk il n’y a pas d’emploi fictif. « Il n’y a pas d’emploi fictif à Dakar Dem Dikk. Sur 3200 salariés, il a donné une période d’un (1) mois pour recenser tous les employés de Dkk et les prendre en photo, sans cette présence physique et cette photo, tu es considéré comme fictif. La preuve, le responsable syndical le plus puissant de Ddd, Alioune Badara Konaré, il est considéré comme fictif, parce qu’il n’est pas venu prendre sa photo », révèle Me Moussa Diop.

L’ancien Directeur de la société Dakar Dem Dikk dit avoir compris les agissements de son successeur. Pour lui, ce dernier a été envoyé pour ternir son image. « C’est un magistrat qui a déshonoré son statut. 

Il est dangereux ce Monsieur, il n’a qu’à expliquer pourquoi il s’est retrouvé à Matam pour discipline. Il a été affecté à Matam », accuse-t-il, avant de promettre d’envoyer une citation directe au nouveau Dg Oumar Boun Kahtab Sylla. L’affaire du troisième mandat n’est qu’un prétexte pour son limogeage. Me Diop dit avoir tenu un bras de fer avec le ministre Abdoulaye Daouda Diallo qui a utilisé l’argent de la société Ddd à d’autres fins. « Lorsque j’ai vu la disparition de 2,6 milliards, j’ai interpellé le ministre des Finances sur la disparition de cet argent qui appartient à Dakar Dem Dikk. Puisqu’il n’a pas réagi, j’ai écrit au chef de l’Etat, qui a invité le ministre des Finances de restituer cet argent », explique-t-il, avant de dire qu’on ne le combat pas politiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :